8 fig 312 rsultats de la simulation numrique avec

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: une zone imperméable à l’eau douce donc qui ne contient pas de l’eau douce. L’eau salée n’est présente que conceptuellement. Cette zone a une teneur nulle en eau douce. h(x,t) > hcrit (3.14) Développement d’un modèle 3D d’intrusion saline avec interface abrupte et zone salée quasi-statique 42 III - 3.2 Courbes de rétention et de conductivité Les courbes de rétention et de conductivité sont changées pour prendre en compte cette modification. Les courbes proposées doivent traduire la dynamique de l’écoulement de l’eau douce en incluant les pressions critiques. La première est la pression critique qui définit la zone de frange capillaire. La deuxième est la pression critique qui définit l’interface entre l’eau douce et l’eau salé. Dans un premier lieu on propose des courbes de rétention qui peuvent décrire les deux transitions. Ainsi la courbe de la teneur en eau du modèle de Van Genuchten Mualem devient : pour h < 0 ⎤ θ −θd ⎡ 1 =⎢ n⎥ θ s − θ d ⎣1 + (−αh) ⎦ m pour 0 ≤ h...
View Full Document

This document was uploaded on 01/19/2014.

Ask a homework question - tutors are online