Cependant nous pouvons aussi trouver 1 sous la forme

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: aturation KS . La conductivité hydraulique en écoulement variablement saturé peut être définie comme le produit de la conductivité à saturation KS et de la conductivité relative KR par analogie avec le cas des écoulements diphasiques non miscibles : K (θ ) = K S K R (θ ) (2.23) La conductivité relative KR varie entre 0 et 1. Les courbes Kr(h) sont définies à partir des modèles Kr(Se) ou Kr(q) en utilisant un des modèles empiriques de θ(h). Les modèles les plus connus de Kr(Se) sont des fonctions puissances. Ils représentent le milieu poreux comme des tubes capillaires en parallèles. Parmi les modèles de Kr(h) on peut citer le modèle de Childs et Collis-George (1950) (voir éq. (2.24)), le modèle de Burdine (1953) (voir éq. (2.25)), et le modèle de Mualem (1976) (voir éq. (2.26)). K r(Se ) = Se n CCG ⎡ S e [S e − S e ] d S e ⎢∫ h(S e )2 ⎢0 ⎣ K r(Se ) = Se n B +1 K r (Se ) = Se nM ⎤ ⎡ 1 [1 − S e ] d S e ⎤ ⎥ ⎢∫ ⎥ h(Se )2 ⎥ ⎣0 ⎦ ⎦ ⎡Se dS e ⎤ ⎡ 1 dS e ⎤ ⎢∫ 2 ⎥ ⎢∫ 2⎥ ⎢ 0 h(Se ) ⎥ ⎣ 0 h(Se ) ⎦ ⎣ ⎦ ⎡Se dS e ⎤ ⎢∫ ⎥ ⎢ 0 h(S e...
View Full Document

This document was uploaded on 01/19/2014.

Ask a homework question - tutors are online