Dans le cas de la rivire le gradient gravitaire est

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: ∂y ⎦ (5 57) (5 58) avec : Zs (x,y,t) , Zinf (x,y) : η(x,y,t) : Ux (x,y,t), Uy (x,y,t) : côtes de la surface libre Zs (m) et du fond Zinf (m), par rapport à un repère fixe tel que le niveau de la mer (axe Oz vertical, vers le haut); tirant d'eau (profondeur, water depth) : η(x,y,t) ≈ Zs (x,y,t) – Zinf (x,y) composantes horizontales suivant Ox et Oy de la vitesse U (m/s), Modélisation 2D couplée surface / souterrain avec ou sans intrusion saline 82 représentant la moyenne verticale de la vitesse locale u sur le tirant d'eau (de z=Zinf à z=Zinf+η) ; composantes du gradient de perte d'énergie (m/m) dans les directions Ox et Oy (parfois appelées ‘friction slopes’) ; Sfx , Sfy : On donne ci-dessous une expression semi-empirique de la loi de perte de charge, en termes du gradient de perte d’énergie (Sfx , Sfy). Dans ce cas bidimensionnel, le rayon hydraulique RH est confondu avec le tirant d'eau η (cette hypothèse est également valable dans les modèles filaires 1D pour des cour...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online