K 1h 0 2 en xl hlh0 l 2q profils pour x l

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: d’eau douce et d’eau salée. La résolution itérative ou simultanée des deux équations avec les courbes de rétention ainsi définies donnera la position finale de l’interface sans avoir recours à des méthodes sophistiquées de suivi d’interface et d’imposition de condition limite interne avec remaillage. III - 2.3 Hypothèse d’une zone salée quasi-hydrostatique On considère maintenant que la zone salée est immobile par intervalle de temps. La zone d’eau salée s’adapte de façons systématiques aux variations de pression au niveau de l’interface. Cette hypothèse est applicable : • si le temps caractéristique des variations des conditions limites est très différent du temps caractéristique de l’écoulement ; • s’il n’y a pas de puits de pompage dans la zone salée. Les puits fortement touchés par l’intrusion saline sont abandonnés. Alors l’équation de l’écoulement de l’eau salée est négligée, et la pression dans la zone d’eau salée est replacée par la pression hydrostatique...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online