Lapproximation de dupuit revient intgrer

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: st soumis à des successions de phases de drainage et d'imbibition plus ou moins complètes, suivant des courbes θ(h) non uniques, comprenant des courbes primaires et des courbes de passage imbibition/drainage. Ce phénomène d'hystérèse peut s’expliquer en partie par les variations de l'angle de contact ϕ formé par les interfaces eau / air et eau / solide. Ainsi, à une pression h donnée, θ est plus importante lors d'une phase de drainage du sol que lors d'une phase d'imbibition Cependant, dans la pratique de la modélisation hydrologique à l'échelle d'un versant, ce phénomène d'hystérèse est négligé devant les effets des hétérogénéités, et une relation θ(h) univoque est considérée pour définir localement les propriétés du sol. Modélisation des écoulements à densité variable • Se est la saturation effective du milieu poreux Se = θ − θd θe S − Sd = = S s − S d θ s − θ d θ es (2.22) Fig.2.2 Courbes typiques de teneur en eau - succion pour un sable argileux (Croney 1952). Le Tableau 2.1 présente une liste des modèles de θ(h) les plus utilisés: Tab. 2.1 Modèles de saturation effective (humidité) Se (h), d'après (Trégarot 2000). Auteur(s) Modèle θ(h) Broo...
View Full Document

This document was uploaded on 01/19/2014.

Ask a homework question - tutors are online