Les quations dcoulement en 3d variablement satur sont

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: dans (2.11) on obtient : ∂Mass =ρ ∂t ⎡ ∂p θ ∂ρ ∂C ∂ θ ⎤ ⎢θ (α + β ) ∂t + ρ ∂C ∂t + ∂t ⎥ Δx Δy Δz ⎣ ⎦ (2.14) Enfin en regroupant le terme de droite et de gauche, on obtient l'équation de conservation de masse : ⎡ ρS 1 ∂p θ ∂ρ ∂C ∂θ ⎤ ⎢θ (α + β ) ∂t + ρ ∂C ∂t + ∂t ⎥ = − ρ ∇ ⋅ ( ρq ) + ρ QS ⎣ ⎦ (2.15) En introduisant la notion de charge hydraulique l'équation (2.15) devient : ∂ [M ( h, x ) + Cm + θ ( h, x )] = − 1 ∇ ⋅ ( ρq) + QS ∂t ρ où : M Cm = θ ∂ρ C ρ ∂C (2.16) : est le terme de stockage élastique (m3/m3) qui traduit la compressibilité de l’eau et de la matrice solide. Il peut être négligé dans les zones insaturées (M = 0 si h < 0), et proportionnel à la pression dans les zones saturées (M = Ss h si h > 0, où Ss est la storativité spécifique, en m-1 ). Dans la pratique de la modélisation hydrologique, M = 0, excepté dans un milieu totalement saturé (cas des nappes confinées). Il peut cependant ne pas être négligeable dans les milieux argileux ; : est le terme qui ex...
View Full Document

This document was uploaded on 01/19/2014.

Ask a homework question - tutors are online