Lquation de conservation de mass pour chaque phase

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: rie d’hypothèses permet de simplifier le traitement du problème d’intrusion saline dans le cadre de l’approche ‘interface abrupte’ à deux fluides. Ces hypothèses ont été initialement proposées par Badon-Ghyben (1888), puis ensuite par Herzberg (1901). Elles peuvent se résumer ainsi : • • • l’eau salé et l’eau douce sont immiscibles (interface abrupte) ; le biseau d’eau salée est considérée comme quasi-hydrostatique ; la nappe d’eau douce est supposée verticalement hydrostatique (écoulements plans). Dans une configuration comme celle de la figure 2.7, avec un exutoire d’eau douce supposé réduit à un point, le principe de Ghyben-Herzberg permet d’obtenir une relation entre ‘h’ et ‘H’ : ρ d g(h + H) = ρ s gH (2.67) Cette relation est obtenue en imposant la relation de continuité de pression de part et d’autre de l’interface douce/salée, et en appliquant les hypothèses quasi-hydrostatiques précédentes dans les deux nappes (douce et sa...
View Full Document

This document was uploaded on 01/19/2014.

Ask a homework question - tutors are online