Modlisation stochastique de lintrusion saline en 2d

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: limite en x=L : h(L)=εH0 En intégrant, on obtient pour x > L : h( x) = H 0 ²(1 + ε )² − 2q (x − L ) − H 0 K (3.25) Cette solution correspond à une certaine interprétation du problème de Glover (1964), cité par exemple dans Cheng et Ouazar (2003). Développement d’un modèle 3D d’intrusion saline avec interface abrupte et zone salée quasi-statique 50 III - 5.1 Configuration du problème On considère un domaine rectangulaire en section vertical et mince. Le domaine est constitué de 100 × 120 × 3 nœuds dans les coordonnées X , Y et Z respectivement. La discrétisation du domaine est de Δx = 0.5 m et Δy = 1.0 m et Δz = 0.25 m. On impose une condition de charge constante en x = 0 et en x = 49.5 et une condition de flux nulle sur toute les autres faces du domaine (voir figure 3.11). La condition initiale correspond à une distribution hydrostatique de pression dans le milieu poreux avec une surface libre (h = 0) au milieu du domaine. Le niveau de la mer est de Hsea = 15m et le contraste de densité est de 1/35. -15 -15 -10 Pression capillaire Hsea = 5.0m ε = 1/35 +15 Z +20 +15 X LX = 49.5m LZ = 29.7...
View Full Document

This document was uploaded on 01/19/2014.

Ask a homework question - tutors are online