Modlisation stochastique de lintrusion saline en 2d

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: es saturée et non saturée, sont résolues. Dans cette approche, l’eau salée est considérée comme étant quasi-hydrostatique (vitesses quasi-nulles), mais cet état d’équilibre de l’eau salée peut évoluer en temps. La zone salée n’est donc immobile, elle varie en temps. L’écoulement en zone non saturée, est décrit à l’aide de courbes caractéristiques de rétention Θ(h) et de conductivité hydraulique K(h), qui sont ré-interprétées comme des fonctions caractéristiques ‘effectives’ pour le système composé de l’eau douce, l’eau salée, et la zone non saturée. Nous avons testé une version continues des fonctions Θ(h) et K(h) proposé par d’autre auteur. Cette version a présenté des problèmes d’anti-diffusion. Ensuite on a proposé des nouvelles fonctions présentant un Dirac au niveau de l’interface. Cette astuce numérique a résolu le problème de l’anti-diffusion. Deux tests on été effectué pour comparé l’approche. Les tests effectués montrent que la technique proposée est capable de dterminer avec précision l...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online