On peut le traiter soit comme un coulement dbit fix

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: eau douce) la valeur de la pression critique est donnée par : h1crit = • ρ 2 p 2 − patm = (1 + ε ) ( H 2 ( x, y, z , t ) − z ) en Σ( x, t ) + ρ1 ρ 2 g (3.7) Pour le fluide 2 (eau salée) on a : h2 crit = ρ 1 p1 − patm = ( H1 ( x, y, z, t ) − z ) /(1 + ε ) en Σ( x, t ) − ρ 2 ρ1 g (3.8) Si la pression dans un des fluides dépasse la pression critique, il peut potentiellement envahir l’autre fluide. On peut ainsi définir le potentiel d’invasion. Le potentiel d’invasion de l’eau douce dans l’eau salée en chaque point est donné par : hPf = hP1 = (h1crit -h1) ou Hpf = (H1crit -H1) (3.9) Le potentiel d’invasion de l’eau salée dans la zone d’eau douce est donné par : hPs = h P2 = (h2crit -h2) ou Hps = (H2 crit -H2) (3.10) Développement d’un modèle 3D d’intrusion saline avec interface abrupte et zone salée quasi-statique 41 Si en un point de l’interface, hpf ou hps ne sont pas nuls, alors ce point de l’interface n’est pas en équilibre dynamique. Ainsi les potentiels d’invasion peuvent être utilisés comme paramètres dans les courbes de rétention pour définir de façon implicite la transition entre la zone...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online