Toutes les autres limites sont des limites dbit nul

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: ue Grille : le modèle consiste en une seule couche (1 aquifère non confiné, épaisseur de la couche 60-80 m, épaisseur saturée 35-50 m) avec 80 x 70 cellules. Les dimensions des cellules varient en largeur et en hauteur entre 200 et 1200 m (voir figure en bas) Model Model Boundaries & Stresses Specified head= 304.8 m N River Spring Conditions aux limites : Une limite à charge imposée au nord (niveau du lac de la retenue). Toutes les autres limites sont des limites à débit nul (voir figure plus haut). Conductivité hydraulique : les quatre zones de conductivité hydraulique pour le modèle sont montrées dans la figure suivante. La conductivité hydraulique de l’aquifère varie entre 100 m/jour, le long la vallée de la rivière, à 40 m/jour vers les limites du bassin. 0 m/d 0 - 0.0015 m/d 0-0.003 m/d 0 - 0.0011 m/d 0 - 0.0013 m/d WEAP-MODFLOW-Tutorial Modèle MODFLOW 6/68 Recharge : 5 zones de recharge différentes ont été identifiées. Les valeurs des les zones varient de 0 à 0,0015 m/jour. Packages additionnels : la source d’eau est modélisée par deux cellules de drainage « DRAIN » (couleur mauve dans la figure précédente) et les rivières par des cellules « RIVER » (couleur bleu dans la figure précédente). Charge initiale : la charge initiale varie entre 306 et 327 m, résultant en une profondeur de la surface libre de l’eau de 25 à 36 m (voir figure en bas). Le modèle est construit et exécuté en conditions transitoires pour couvrir deux années de variation de la recharge. Il consiste en 24 périodes de stress, qui contiennent chacune 3 pas de temps égaux. La balance finale (voir figure en bas- unités en m3 ou m3/jour) montre que le modèle est presque balancé ou proche de l’état stationnaire, avec la recharge est la principale alimentation de l’aquifère et la perte de la rivière la principale fraction des débits sortants. WEAP-MODFLOW-Tutorial Modèle MODFLOW 7/68 3. Extraction des données d’un modèle MODFLOW2000 Construire le modèle WEAP en utilisant l’ « Approche des données préparées » nécessite la lecture des données enregistrées dans les fichiers natives du modèle MODFLOW, comme le taux de recharge naturelle, le pompage à partir de forages et la conductance du lit de la rivière. Le nombre et la nature de l’information dépendent des caractéristiques du modèle MODFLOW et des paquets (PACKAGE) définis pour le modèle choisi. Comme les fichiers natifs de MODFLOW sont quelque peu confus, dans leurs structures, et compliquées pour pouvoir lire leurs données, un outil est développé pour faire ce travail pour vous. Modflow2Weap est un léger outil qui lit les données à partir des fichiers natifs de Modflow2000 et les copient dans des fichiers de sortie sous format classeurs (.dbf). Aussi, Modflow2Weap est capable de créer un fichier « Shape file » (.shp), qui peut être utilisé comme la base du fichier de liaison entre WEAP et MODFLOW. Installation de l’outil « Modflow2Weap » Modflow2Weap est livré avec un k...
View Full Document

This document was uploaded on 01/20/2014.

Ask a homework question - tutors are online