13 hydrogologie gnrale 121004 14 hydrogologie

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: ans les pores sera contrôlée par la pression exercée par le poids des couches superposée, voir l’exemple du bassin de Paris). Un toit imperméable se trouve donc au-dessus de la nappe, la nappe est contrainte par cette couche imperméable. L’eau est au niveau du toit imperméable et ce niveau est inférieur à celle de la pression hydrostatique (surface piézométrique); la nappe est contrainte de rester «en bas» vu l’impossibilité de passer à travers la couche imperméable. De manière générale il est à noter que la notion d’aquifère est relative, voir arbitraire. Elle est fonction des caractéristiques hydrogéologiques (perméabilité, étendue, exploitabilité...) d’une couche particulière plus favorable que les couches environnantes. Ainsi, un aquifère s’écoulant dans les alluvions d’une rivière pourrait avoir comme substratum imperméable des grès micacés. Ces mêmes grès, relativement peu perméables comparés aux alluvions, peuvent être désignés comme aquifère d’intérêt cas d’absence de formation plus favorables (sable graviers...) et/ou exploitables. Les réserves d’un aquifère ainsi que les débits de pompage admissibles varient donc fortement en fonction de la nature de 1’aquifère. On distingue en plus : - La zone de ruissellement: Ecoulement de l’eau non canalisé en surface ou en sous-sol. Les eaux de ruissellement atteignent finalement une nappe phréatique, un cours d’eau ou un plan d’eau - La zone d’infiltration de l’aquifère où l’eau percole à travers la ZNS vers la ZS. - La zone d’alimentation est identique à la zone d’infiltration sauf s’il s’agit d’une alimentation souterraine d’une nappe phréatique. - Les zones d’émergences de l’aquifère où celui-ci atteint la surface du sol (sources de trop plein ou sources artésiennes...) et - Les zones de mélange avec d’autres aquifères, eaux de lac, eaux salées... Généralement l’eau contenue dans l’aquifère s’écoule vers une zone plus profonde ou un déversoir (source). Il faut donc introduire des notions tenant compte des directions et...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online