Dans le bas sahara on exploite depuis 1948 la nappe

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: dire les chemins de circulations des fluides et les vitesses présentes et futures ; - passé : retrouver les dépôts de minerais, les réservoirs d’hydrocarbures et les chemins de migration ; - présent : évaluer et lutter contre une pollution, gérer les ressources en eau ; - futur : prévoir les effets d’un pompage, prédire le transport d’une pollution, trouver des stratégies de dépollution d’un aquifère. C’est toutes ces taches que l’on attend d’un hydrogéologue. - 39 - Hydrogéologie Générale 5 5.1 12/10/04 Formations géologiques pouvant stocker de l'eau Cônes de déjection Partie la plus basse d’un torrent où s’accumulent les débris arrachés en amont. La diminution de la pente et donc de la vitesse d’écoulement de l’eau vers la base ainsi que son infiltration dans le cône implique un tamisage naturel avec dépôt des éléments grossiers en haut du cône et des éléments fins en bas du cône. Il y a par conséquent possibilité de rétention de l’eau et existence de sources dans un cône de déjection. 5.2 Eboulis Accumulation de fragments rocheux déplacés par gravité, pouvant former des talus. Les grands blocs forment la base, et les cailloutis plus fins recouvrent généralement la partie haute des éboulis. Par rapport au cône de déjection, la situation granulométrique est donc inversée. L’eau s’infiltre d’abord lentement en haut pour s’écouler après très rapidement à travers les blocs grossiers vers l’aval. Il n’y a donc pas de retenue d’eau; ce genre de formation ne se prête donc pas au stockage de l’eau (et à la recherche de sources...). De plus la filtration y est très mauvaise. 5.3 Moraines glaciaires La moraine de fond d’un glacier correspond à une colline allongée suivant l’écoulement de la glace. Elle est principalement formée d’argiles et donc imperméable. Inversement, les moraines latérales regroupent toute la granulométrie, de l’argile à des blocs de diamètre métrique. L ‘arrangement des blocs est désordonné, et il n’y a pas de litage. Des sources émergen...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online