Des mthodes alternatives permettent de situer la

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: de la crête n'est alors pas possible. Cette situation peut être générée artificiellement en injectant de l’eau par exemple dans une conduite d’eau enterrée avec des parois perforées. Les pertes d’eau dans l’aquifère génèrent alors une crête d’eau souterraine. Le même effet est produit par implantation d’une batterie de forage le long d’un tracé. Cet effet sert alors soit à la protection d’un site critique (captage etc.) d’un nuage de pollution s’y rapprochant dangereusement, soit à empêcher la propagation d’un polluant en créent une dépression à l’endroit de la source de pollution (pompage et nettoyage de l’eau pompée) et une crête d’eau en aval (injection d’eau propre). Les barrières étanches correspondent à des falaises rocheuses sans apport ou pertes notoires en eau. Typiquement un substratum imperméable encaissant un aquifère fluviatile correspond à cette situation. Les axes d’écoulement sont alors essentiellement parallèles à la barrière imperméable. Des axes partant de la barrière indiquent des apports d’eau (exemple: ruissellement d’eau en surface d’une barre rocheuse); inversement des flèches pointant vers la barrière indiquent des pertes d’eau, par exemple il pourrait s’agir d’infiltrations d’eaux d’une nappe alluviale dans un système karstique. Il peut avoir alimentation de la nappe par ruissellement sur une barrière étanche (par exemple flanc de montagne). Les axes partent alors de la barrière. 2.8 Construction de cartes hydroisohypses L’ensemble des observations est donc basé sur le tracé des axes d’écoulement qui eux sont construits à partir des courbes hydroisohypses. Ces hydroisohypses ne sont pas perceptible à partir du sol mais sont obtenus à partir de points de hauteurs d’eau discrets, les piézomètres (tubes creux implantés à cette fin verticalement dans le sol et atteignent l’aquifère), puits d’eau, sources de débordement ou plans d’eau indiquant les intersections entre la surface...
View Full Document

This document was uploaded on 01/20/2014.

Ask a homework question - tutors are online