Il y a environ 800 ans les cnes de djection des

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: n puits. En pratique, en prenant des précautions, on peut augmenter la perméabilité autour du puits en dépassant Qc pour une courte période de temps. De par la nature des sols à granulométrie variée, on peut essayer d'entraîner les particules fines; il s'agit d'un pompage de formation. - 36 - Hydrogéologie Générale 4.4.3 12/10/04 Puits artésien ou en nappe captive y R r Ligne ié éi K=0 h e x Puits en nappe captive De même que précédemment pour les nappes libres, selon la loi de Darcy : Q=(K i) A où A est l'aire d'alimentation à une position x, équivalente à l'aire d'un cylindre circulaire de rayon x et de hauteur e, l'épaisseur de l'horizon poreux. Donc cette surface s'évalue par : A= 2 π x e avec les mêmes hypothèses que précédemment, quant à l'applicabilité de la loi de Darcy : dy Q=2 Kπx e dx en séparant les variables R ∫ r H ∫ Q dx= 2Kπedy x h R H Qln(x) r =2 K π e y h d'où, finalement: Q= 2K π e ( H − h ) ln R r () Donc Q est directement proportionnel au rabattement (H - h). Dans la pratique cette formule est limitée aux cas où: H − h < H −e 4 Les conditions de vitesse et de débit critiques et ce qui en découle restent les mêmes que pour le cas des nappes libres. 4.4.4 Évaluation des paramètres important d'une nappe aquifère On définit la transmissivité d'une nappe par les produits : Τ = K e, pour une nappe captive [m2/s] Τ = K H, pour une nappe libre [m2/s] C'est une mesure de diffusibilité de l'eau dans le sol. Si le rabattement (H - h) est faible la formule suivante s'applique en nappe libre dans toute la zone du cône de rabattement : H −y Q =2,73τ log10 R x en portant sur papier semi-logarithmique des mesures piézométriques H - y prises à des positions x du centre du puits, on obtient le graphique suivant. () - 37 - Hydrogéologie Générale 12/10/04 (H ) Mesures ié éi ∆H 1 0 10 10 10 2 x Détermination du rayon d'influence, de la perméabilité et de la transmissivité à partir de mesures piézométriques. De la relation précédente, on tire : T= ( x) Q log10 R 2,73(H − y ) dans un cycle logarithmique 10...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online