Les hydroisohypses indiques sur les cartes sont alors

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: inverse est celle de l’écoulement convergent avec les axes qui se resserrent vers l’aval. Ce cas se rapproche d’un axe de drainage, le cours d’eau draine la nappe phréatique. La surface piézométrique de la nappe se situe alors en toute logique en dessus de celui du cours d’eau — cas fréquent par exemple dans la région de Valenciennes ou les rivières entaillées dans les marnes draines les nappes s’écoulant dans les fissures des bancs de calcaire sus-jacent. Dans des aquifères fluviatiles la convergence des écoulements souterrains est constatée par exemple dans des étroits de vallées. Dans les zones de pompage l’eau converge vers le puits. Un lac peut être un déversoir d’une nappe souterraine. Les méandres d’un cours d’eau drainant la nappe génèrent localement des écoulements alternativement convergents et divergents. Ces termes sont donc reliés qu’à la forme des axes d’écoulement les uns par rapport aux autres en ne sont donc point à confondre avec les termes hydrogéologiques (zone d’alimentation/de drainage d’un aquifère). Un puits actif en période de pompage génère une dépression de la surface piézométrique, à condition évidemment que la quantité d’eau pompée soit significative par rapport à la perméabilité du sol. Les axes d’écoulements, construits à partir des hydroisohypses pointent alors naturellement vers le centre du puits, lieu de prélèvement de l’eau. Si la nappe dans laquelle le pompage s’effectue à une direction d’écoulement, les deux directions (générées par les gradients gravitaires + gradient par pompage) vont alors se superposer. On observera alors des hydroisohypses elliptiques autours du puits. - 23 - Hydrogéologie Générale 12/10/04 Les axes d’écoulement permettent également de visualiser l’effet des lignes de partages des eaux. Les écoulements divergents (zones d’alimentation etc.) génèrent des crêtes d’eau souterraines qui auront comme conséquence la séparation des eaux à part et d’autres de la crête. Les axes d’écoulement illustrent cette situation vu qu’ils partent de la crête en deux directions distinctes. Le mélange des eaux des deux côtés...
View Full Document

This document was uploaded on 01/20/2014.

Ask a homework question - tutors are online