Les processus magmatiques peuvent relcher en plus de

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: es peuvent contribuer à l’hydrologie de formations géologiques qui se sont enfouies très récemment (Gulf Coast aux USA) ou bien rester piégées dans des roches dont la perméabilité est très faible et dont toute l’eau n’a pas été expulsée. Souvent cette eau est présente depuis la formation de la roche. Eaux juvéniles : Ces eaux sont libérées directement par des processus magmatiques en profondeur. Elles sont difficilement distinguables des eaux situées en profondeur, par exemple l’eau remplissant le forage profond (11 km) dans la péninsule de Kola en Russie. Les processus magmatiques peuvent relâcher, en plus de l’eau, des composés gazeux (CO2) par exemple. 1.5 Les réservoirs d’eau à la surface du globe Océans, 97.3% Calottes polaires et glaciers, 2.14% La fonte de l’Antarctique correspondrait à une montée des océans de 65 m. Cette hauteur serait de 6 m pour la fonte des glaces du Groenland et de 2 m pour la fonte de tous les autres glaciers. Eaux souterraines, 0.61% Eaux de surface, 0.009% Lacs salés et mers intérieures, 0.008% Humidité du sol, 0.0005% Atmosphère, 0.001% 1.6 Systèmes et temps de résidence Un sous système est une partie discrète d’un système plus grand. Par exemple, un océan est un sous système du cycle hydrologique global. On parle généralement du temps de résidence de l’eau dans un sous système particulier. Si ce sous système est très grand et la vitesse d’échange de l’eau avec les autres sous systèmes est lente, le temps de résidence d’une molécule d’eau sera élevé. A l’inverse, si la vitesse d’échange est grande et le sous système petit ; le temps de résidence sera faible. On définit ainsi : temps de résidence = volume du sous système / vitesse d’échange Par exemple, le volume total des océans est d’environ 1.35 x 109 km3. La vitesse d’échange avec l’atmosphère et les rivières est d’environ 3.7 x 104 km3 par an. Le temps de résidence est donc de l...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online