Hydrogeologie_poly

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: ié. Pour résumer, en France, ¼ de l'eau potable provient d'aquifères karstiques. Pour citer quelques exemples français: l'alimentation en eau des villes de Montpellier, Dijon, Besançon, Paris dépend d'aquifères karstiques. Aux Etats Unis, en moyenne, un américain utilise environ 105 gallons d’eau par jour (1 gallon = 3.5 litres environ). Ceci inclut l’usage personnel uniquement. Les utilisations d’eau les plus coûteuses sont les chasses d’eau, les douches et la consommation d’eau reliée à l’entretien des jardins (arrosage) et au lavage des voitures. Pour économiser l’eau de manière significative, on cherche à diminuer les arrosages des pelouses, à développer des pommes de douche à faible consommation et à réduire le volume des chasses d’eau sans réduire leur puissance. 1.2 - 1.3 Propriétés de l’eau Molécule rigide et liaison hydrogène Masse volumique de 999.8 à 0 degré Celsius et 958.4 à 100 degrés (maximale à 3,98 degrés, 999.972 kg/m3) Les différents types d’eau Une roche contient de l’eau sous différentes formes : - Eau de constitution entrant dans la structure cristalline des minéraux (le gypse par exemple a pour formule CaSO4, 2H2O) ; - Eau adsorbée à la surface des minéraux par des interactions électrostatiques ; - Eau non-libre située dans les pores fermés et inclusions fluides ; - Eau libre circulant dans les pores et les fissures. 1.4 Les origines des eaux souterraines Eaux météoriques : La plupart des eaux souterraines ont une origine météorique, c’est à dire proviennent des précipitations (pluie, neige) et de leur infiltration dans le sous-sol. Dans les aquifères de grande taille, l’eau peut provenir de périodes où le climat était différent et peut donc servir d’indicateur de paléoclimats. -4- Hydrogéologie Générale 12/10/04 Eaux connées : Les eaux que l’on trouve en profondeur dans la croûte terrestre (à partir de 1 à 2 km) sont dérivées de réservoirs d’eaux météoriques qui ont réagi avec les roches environnantes. Souvent ces eaux sont relativement salées. Les eaux conné...
View Full Document

This document was uploaded on 01/20/2014.

Ask a homework question - tutors are online