element hydrogéologie souterraine

1 lanalyse qui suit est applicable dautres phnomnes de

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: périen plot(Y,Z); % Ce plot pour une 1er tracé simple plot(Y,Z,'LineWidth',2), hold on, % Ces plots pour le tracé final (meilleur) plot([1 1],[-10 15]), hold on, plot([0 15], [0 0]), hold off; grid on; 206 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU Application numérique : Calculer le rayon d'action, et le débit permettant d'atteindre un rabattement de 0.5 m au puits. Utiliser les données suivantes : t P = 1 j; K = 50 m/j; C = 0.20 m3/m3; rW = 10 cm; h0 ≈ 4m. (i).Explicitons d'abord un peu plus les données de l'énoncé : Rabattement au puits (objectif souhaité) : sW = 50 cm; Durée du pompage (imposée) : tP = 1 j; Rayon du puits de pompage (crépine) : rW = 10 cm; Epaisseur saturée de l'aquifère (tirant d'eau de la nappe libre) avant pompage : h0 = 4m; Perméabilité de l'aquifère (ou plutôt conductivité hydraulique ici) : K = 50 m/j; Capacité d'emmagasinement, ou porosité efficace de l'aquifère "libre" : C = 0.20 m3/m3. 207 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU (ii).On en déduit les paramètres suivants : Transmissité hydraulique "linéarisée" (non perturbée par le pompage) : To=Kho=200 m2/j (iii).On peut alors calculer le pseudo "rayon d'action" empirique : Ro = 3 / 2 200 / 0.20 ≈ 48 m ≈ 50 mètres. Remarquer que le rayon d'action est, comme il se doit, très supérieur au rayon du puits (Ro/rw=500 >> 1). On n'est donc pas en dehors du domaine de validité des formules. (iv).On peut alors calculer le débit permettant d'atteindre un rabattement de 50 cm au puits Q= 2πT0 sW ln (R0 / rW )= 2π × 200 × 0.50 ln (50 / 0.10) [m / j] 3 ≈ 628 6.21 [m / j] ≈ 100 m3/j . 3 208 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU 5.5. Bilan hydrique et capacite d'emmagasinement d'une nappe libre (ÉNONCE): FLUCTUATIONS SAISONNIERES DUES AUX IRRIGATIONS, POMPAGES, PLUIE/EVAPORATION. Une nappe phréatique (à surface libre) est initialement positionnée à une profondeur de 28 m (the water table is at a depth of 28 m). Après un apport I = 200 mm par irrigation, le niveau de la nappe s'élève de 1 m. La pluie/évaporation est inconnue. Après cela, des pompages totalisant P = 0.3 millions de...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online