element hydrogéologie souterraine

1 m2s coefficient demmagasinement ce 6 porosit

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: fin de volume. Seules quelques unes d'entre elles sont examinées ici. 17 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 1 INTRODUCTION R. ABABOU 1.3. Types d'aquifères, types de nappes, configurations d'écoulements 1.3.1. Notion d'aquifère et premiers exemples Un aquifère est un réservoir d'eau souterrain, suffisamment poreux et suffisamment perméable pour être considéré comme une réserve exploitable par l'homme. L'aquifère contient une nappe d'eau (douce) : l'aquifère est donc le contenant, la nappe étant le contenu. Un aquifère est aussi une formation hydro-géologique, caractérisée par une certaine unité lithostratigraphique (litho-: pierre, roche) et par une certaine unité de fonctionnement vis-à-vis du stockage et de la circulation des eaux souterraines. Exemples : Unités unité litho-stratigraphiques plus ou moins "homogènes" : - sables albiens du bassin parisien (et l'aquifère du même nom); - alluvions de la Crau dans le Bas-Rhône; 18 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 1 INTRODUCTION R. ABABOU Description qualitative du fonctionnement hydraulique (pour les 2 unités hydrogéologiques ci-dessus) : - aquifère des sables albiens du bassin parisien 1 : aquifère confiné profond, ayant pour "toit" (superstratum) une formation hydrogéologique imperméable constituée des argiles de Gault et des marnes de Brienne (cet aquifère est partiellement affleurant en bordure du bassin parisien - en Champagne notamment); - aquifère des alluvions de la Crau 2 : aquifère à nappe libre, constitué des alluvions de sables et graviers formés lors des anciennes divagations de la Durance, entre la rive gauche du Rhône et l'Etang de Berre (noter que la nappe libre de la Crau se continue au Sud-Ouest par une nappe captive !). Aquifères complexes : aquifères multiples ou multi-couches. Les systèmes aquifères multicouches, plus ou moins profonds, peuvent échanger des "flux de drainance" à travers les couches &qu...
View Full Document

This document was uploaded on 01/21/2014.

Ask a homework question - tutors are online