element hydrogéologie souterraine

Calcul du profil hx pour x l lamont du coin sal

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: la 1ère formule quasi-stationnaire comme suit: q0 = Q0 H0 K = , où Qo est en m2/s, et qo en m/s. 2πr0 ln (2 H 0 / r0 ) r0 La formule (1) ressemble donc à une sorte de loi de Darcy adaptée à un écoulement radial, et régissant la densité de flux qo (m/s) à travers la paroi du tunnel. Le ratio Ho/ro joue le rôle d'un gradient hydraulique équivalent, et le ratio K / ln(2Ho/ro) joue le rôle d'une conductivité hydraulique équivalente [le facteur ln(2Ho/ro) pourait aussi bien être attribué au gradient équivalent]. Considérer la différence de charge entre la nappe et le tunnel ; Tenir compte du fait que p = pATM à l'intérieur du tunnel (parois intérieures). La différence de charge entre la surface libre de la nappe et le tunnel est donc Ho. Mais c'est le gradient hydraulique qui est important : pour l'estimation du gradient hydraulique "moyen" entre la surface de la nappe et le tunnel, voir l'interprétation de la formule (1) dans la question précédente. Former le réseau des lignes de courant et équipotentielles ; etc… ...en construction (figure xxx…). 267 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU 5.12. Problèmes d’intrusions salines en nappes côtières 5.12.1. Coin salé sans recharge ni pompage en symétrie plane (voir + haut) Ce problème très simplifié a déja été développé plus haut, à titre d’illustration du cours, dans la section consacrée à l’approche « interface abrupte » (Chapître « traceurs, polluants et intrusions salines »)... . 268 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU 5.12.2. Intrusion saline avec recharge : ilôt en symétrie plane (ou axiale) On étudie ici le problème d’intrusion saline dans un ilôt de taille finie (bande de terre rectiligne ou ilôt circulaire) soumis à une recharge, par exemple la pluie nette infiltrée moyenne (saisonnière ou annuelle), en ignorant cependant les pompages. On traitera d’abord le cas général des deux géométries : ♦ plane (ilôt rectiligne) ; ♦ axiale (ilôt circulaire); On détaillera ensuite les calculs pour la géométrie plane (bande de terre rectiligne du type « Florida Keys »). On distinguera de plus...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online