element hydrogéologie souterraine

Conductivit hydraulique k lt 1 k en ms relation k gk

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: nce d'air : tension interfaciale et autres interactions physico-chimiques. L'équation d’écoulement s'écrit alors [cf. schémas annexes θ(h) et K(h), 2pp.] : ∂(θ (h )) = div(K (h ) grad (h + z )) , ∀x , ∀t ∂t 120 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 2 MILIEUX POREUX R. ABABOU Milieu saturé, En milieu totalement saturé, la teneur en eau égale la porosité : θ = φ (porosité). On peut négliger (ou non) les compressibilités de (ρ,φ) selon les cas. Par exemple, dans la zone saturée d’un aquifère non confiné, i.e. dans la zone située sous la surface libre d'une nappe libre peu profonde, on néglige en général la compressibilité. On suppose donc que : ∂(ρφ)/∂t = 0, d'où l'équation simple (correcte mais décrivant une situation locale)1 : 0 = div(K S grad (H )) , ∀x , ∀t Cependant, la présence de la surface libre fait que les mouvements d'une nappe libre ne peuvent pas être modélisés localement en régime saturé 3D sans l'aide de modèles et/ou d'équations auxiliaires qu'on ne détaillera pas ici [Version 0]. Par contre, le modèle non local des équations plans (2D), qui repose sur une intégration verticale des équations précédentes, permet d'obtenir un modèle plus simple des mouvements de nappes libres : voir plus loin les équations des écoulements plans de nappes souterraines. 1 121 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 2 MILIEUX POREUX R. ABABOU Nappe confinée (compressibilité et storativité) : Par contre, dans le cas d'une nappe confinée, il est necessaire dans la plupart des cas de tenir compte des effets de compressibilité de (ρ,φ) car c'est alors le seul mécanisme de stockagedéstockage d'eau localement (e.g., production d’eau lors du creusement d'une cavité ou d'un tunnel, ou encore, extraction d'eau par pompage en nappe confinée, etc). Dans le cas d’une nappe confinée, on utilise couramment un modèle capacitif basé sur l'hypothèse de compressibilité faible, élastique et isotr...
View Full Document

This document was uploaded on 01/21/2014.

Ask a homework question - tutors are online