element hydrogéologie souterraine

De mme les processus hydrodynamiques dinfiltration

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: onfinés ± profonds). En hydrologie de surface, les problèmes de répartition entre infiltration et ruissellement sont abordés le plus souvent en simplifiant à l’extrême les transferts à travers la zone non-saturée (ou à saturation variable) située au-dessous de la surface. En hydrogéologie, les écoulements souterrains sont étudiés en simplifiant parfois à l’extrême les transferts à travers la zone non saturée située entre les nappes et la surface du sol. Le plus souvent, seuls les transferts en régime saturé (nappes) sont pris en compte. 6 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 1 INTRODUCTION R. ABABOU Les eaux souterraines comprennent en fait non seulement les nappes libres et captives mais aussi l'eau des sols non saturés ou plus généralement toutes les zones à saturation variable. Ces zones à saturation variable jouent un rôle important de stockage et de transfert d'eau depuis la surface jusqu’à la nappe proprement dite, en particulier dans les "zones humides". De même, les processus hydrodynamiques d'infiltration-ruissellement à prendre en compte sur un bassin versant lors d'une averse font intervenir des écoulements "insaturés" ou, du moins, à saturation variable. La plupart des transferts d'eau sub-surfaciques pertinents pour l'agriculture sont de type insaturés (partiellement ou totalement). En Hollande, le sous-sol est insaturé mais proche de la saturation sur quelques mètres de profondeur (les nappes sont peu profondes ou même affleurantes et les sols "lourds" favorisent la montée capillaire). Dans les zones arides et semi-arides, le sous-sol est "sec" sur des dizaines de mètres ou plus, la nappe libre régionale (si elle existe) pouvant être à des dizaines ou centaines de mètres de profondeur. 7 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 1 INTRODUCTION R. ABABOU 1.1.2. Couplages Surface/Souterrain et Rôle des Interfaces en Hydrologie En hydrologie, quelle que soit l’échelle d’étude, on peut adopter le point de vue que la surface topographique joue le rôle d’une interface. Aux très...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online