element hydrogéologie souterraine

De plus la situation reprsente dans le schma est

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: -H). On ne peut pas calculer directement la conductivité hydraulique de la couche semiconfinante, mais on peut par contre estimer le coeff. de drainance CD=KP/bP: iP 5 × 10 −5 m / j ≈ 10 −5 j −1 i P ≈ C D (H P − H ) ⇒ C D ≈ ⇒ CD ≈ (H P − H ) 5m Enfin, en supposant maintenant que l’épaisseur bP de la couche semiconfinante est de l’ordre du mètre, vérifions que sa perméabilité est effectivement très inférieure à celle de l’aquifère supérieur. En d′autres termes, a−t−on KP << K ? Supposant bP ≈ 1 m → KP ≈ bP × CD ≈ 1 m × 10−5 j−1 ≈ 10−5 m/j On a donc bien : KP ≈ 10−5 m/j << K = 50 m/j , comme attendu. 243 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU 5.10. Digue en terre triangulaire - débit de fuite par suintement (seepage) RESUME: Le but est d'obtenir analytiquement la distribution des flux - et le débit de fuite total - à travers une digue en terre de section triangulaire (voir schéma ci-dessous). On utilise la loi de Darcy, la conservation de masse, et les conditions aux limites, en régime permanent 2D. La condition de « suintement » est expliquée dans l'énoncé. METHODE PROPOSEE: Voir méthode proposée ci-dessous - le problème pourrait être résolu en variables complexes, mais la démarche proposée ici ne le requiert pas. 244 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU ENONCE: Le but est de déterminer le réseau d’écoulement et, surtout, de calculer le débit de fuite par suintement pour une digue en terre homogène, de perméabilité K, et reposant sur un massif imperméable (relativement). On étudie ici le cas d’une digue triangulaire isocèle, avec un niveau d’eau amont « h » égal à la hauteur de la digue. On considère le problème de l’écoulement à travers la digue en régime permanent 2D (symétrie plane : (x,z)). La digue M1M2M3 est entièrement saturée en tout point. La face avale (M1M2) est une surface de suintement (« seepage face ») : l’eau en sort avec une pression...
View Full Document

This document was uploaded on 01/21/2014.

Ask a homework question - tutors are online