element hydrogéologie souterraine

En dautres termes aton kp k supposant bp 1 m kp bp

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: 3 ms −1 × 10 m 0.10 m 3 / m 3 ≈ 0.10 m 2 s −1 . 223 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU Avec R (t ) = D. t D ≈ 0.10 m 2 s −1 on obtient alors les valeurs suivantes du rayon d’action R(t) : NAPPE LIBRE Temps t (secondes) Temps t (jour/h/mn/s) Rayon d'action diffusif R(t) t ≈ 100 s t ≈ 2 mn R≈3m t ≈ 10+4 s t≈3h R ≈ 30 m t ≈ 10+5 s t≈1j R ≈ 100 m 224 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU Rayon d'action diffusif R(t) pour une nappe captive: Considérons l'effet d'une extraction ou d'une injection infinitésimale par pompage dans une nappe captive, avec un puits totalement pénétrant (schéma): K = 10-3 m/s CS = 10-5 m-1 [ e = 10 m T K .e K DCAPTIVE m 2 s −1 = = = Pour une nappe captive, on a : C CS .e CS Pour l'exemple choisi, on obtient : DCAPTIVE 10 −3 ms −1 = − 5 −1 = 100 m 2 s −1 . 10 m 225 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU Avec : R (t ) = D. t D ≈ 100 m 2 s −1 on obtient alors les valeurs suivantes du rayon d’action R(t) : NAPPE CAPTIVE Temps t (secondes) Temps t (jour/h/mn/s) Rayon d'action diffusif R(t) t ≈ 100 s t ≈ 2 mn R ≈ 100 m t ≈ 10+4 s t≈3h R ≈ 1 km t ≈ 10+5 s t≈1j R ≈ 3 km 226 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU Comparaison nappe libre - nappe captive : NAPPE LIBRE / NAPPE CAPTIVE t ≈ 100 s ≈ 2 mn t ≈ 10+4 s ≈ 3 h NAPPE LIBRE R ≈ 10 m R≈3m R ≈ 30 m t ≈ 1000s ≈ 20mn R ≈ 1 km t≈1s NAPPE CAPTIVE R ≈ 100 m Remarques finales : Le dernier tableau donne le rayon d'influence et le temps de réaction d'une nappe libre ou captive lors d'un "pompage" fictif, instantané et infinitésimal. Il ne s'agit donc pas de l'extraction d'un volume ou d'un débit fini : c'est pourquoi les résultats ne dépendent pas du débit, ni du volume extrait, ni de la variation piézométrique. Cette analyse ne résoud donc aucun problème spécifique de pompage, mais elle permet de voir que la "réaction" d'une nappe captive (R=10 m en 1...
View Full Document

This document was uploaded on 01/21/2014.

Ask a homework question - tutors are online