element hydrogéologie souterraine

H charge hydraulique mtres k conductivit hydraulique

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: l : k = perméabilité intrinsèque en m2 (sauf si specifié autrement). 2 dm φ 3 k= 180 (1 − φ )2 (from: Bear 1972/1988 : Section “Kozeny-Carman”: Eq.(5.10.18)) dm = diamètre moyen (sphère équivalente) φ = porosité 2 dg φ3 k= 36hK (1 − φ )2 (from : J.C.Charpentier, Les Tech. de l’Ingénieur, 2003)* dg = diametre moyen (sphere equivalente) hK = constante de Kozeny de l’ordre de 5 à 10 ou même plus (voir ci-dessous)… Constante de Kozeny hK : pour des « empilages » (sic) de grains isométriques avec des porosités n’excédant pas 0.7 à 0.8 : hK = 4.5 ± 1.5 et en pratique 5 ; pour des « empilages » (sic) de fibres à porosité plus élevée, hK = 9 pour e = 0.94 et hK = 22 pour e = 0.99. 103 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 2 MILIEUX POREUX R. ABABOU vi) Extension au cas anisotrope : loi de DARCY tensorielle (BREF RESUME) La loi de DARCY pour un milieu anisotrope s'écrit : q = −K gradH ou encore, avec la notation d'Einstein (somme implicite sur les indices répétés) : ∂H q i = − K ij ∂x j où (Kij) est un tenseur d'ordre 2 symétrique défini positif (K > 0). Remarques. La perméabilité est en général anisotrope lorsque le milieu a une structure anisotrope (couches, strates, fractures, etc). le cas des réseaux de fractures est traité cidessous… La perméabilité (K//) parallèle aux strates est en général plus grande que la perméabilité (K⊥) perpendiculaire aux strates. Cela peut être démontré rigoureusement pour un milieu multicouche parfait (moyenne arithmétique pour K//, moyenne harmonique pour K⊥). Pour plus de détails, voir ANNEXE (ci-jointe) sur le tenseur de perméabilité anisotrope, la perméabilité directionnelle, et l'ellipsoïde de perméabilité. 104 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 2 MILIEUX POREUX R. ABABOU Cas des roches fracturées : perméabilité de réseaux de fractures On présente ici brièvement certains résultats de la méthode simplifiée de Snow-Kiraly pour calculer la perméabilité moyenne (en grand) d’un massif...
View Full Document

This document was uploaded on 01/21/2014.

Ask a homework question - tutors are online