element hydrogéologie souterraine

On obtient ainsi une relation entre hxy et hxy en tout

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: 'analyse : ♦ ♦ ♦ ♦ Porosité efficace : φ = 0.10 ; Profondeur du tunnel sous la nappe : Ho = 10m ; Rayon du tunnel : ro = 2m ; Conductivité hydraulique de l’aquifère : K = 4×10-6 m/s. 260 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU SCHEMA DE L'EXERCICE V - DEBIT D'ENTREE DANS UN TUNNEL : (a) Régime quasi-permanent : entrée d’eau dans le tunnel... à débit constant et sans évolution perceptible de la surface libre de la nappe. (b) Régime transitoire : entrée d’eau à débit décroissant dans le tunnel, la nappe s’abaissant continument... cette phase de transition s’achève avec l’interception de la surface libre par le tunnel. 261 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU REPONSES (INDICATIVES) – V. DEBIT DE FUITE DANS UN TUNNEL Dans quelles conditions la 1ère formule est-elle utilisable ? ♦ Cette solution ne peut concerner que les situations quasi-stationnaires, telles que le débit de fuite moyen le long du tunnel ne varie que lentement. ♦ Sans doute pour les mêmes raisons, on peut supposer que ce débit de fuite est distribué régulièrement tout le long du tunnel. ♦ Cette solution quasi-sationnaire ne concerne pas les fuites catastrophiques, soudaines, transitoires, qui peuvent être provoquées lors de la construction par la rencontre inattendue d'une couche géologique très perméable (zone faillée, etc). ♦ De plus, la situation représentée dans le schéma est celle d'un écoulement régional non perturbé par le tunnel. Ceci suggère que les fuites sont suffisamment faibles et/ou n'ont pas duré assez longtemps pour perturber la nappe : il s'agit en général d'un tunnel en cours de construction ou récemment terminé (peut être avant la finition et l'imperméabilisation du tunnel). 262 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU Quelles sont les hypothèses implicites correspondantes (liste) ? ♦Débit de fuite au tunnel Qo quasi-constant ♦Piézométrie régionale Ho quasi-constante ♦Propriétés de l'aquifère : coeff. de diffusion hydraulique D = K/C pas trop élevé. ♣Si K est trop grand, Qo est trop gra...
View Full Document

This document was uploaded on 01/21/2014.

Ask a homework question - tutors are online