element hydrogéologie souterraine

Une loi dvolution du dbit qt apport au cours deau par

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: n quasi-hydrostatique (verticalement) dans l'eau douce, et ♦ une hypothèse totalement hydrostatique dans l'eau de mer ( !). Le coin salé est donc quasi-statique (équilibre), mais on tiendra compte (par la loi de Darcy) des pertes de charges dûes à l'écoulement quasi-horizontal de la nappe d'eau douce. Les calculs doivent évidemment aussi tenir compte de la différence de densité eau douce / eau salée. Noter que le coin salé est situé « en-dessous », l’eau salée étant plus lourde que l'eau douce qui "glisse" au-dessus du "coin salé". On parle aussi de « biseau salé ». En anglais : salt water wedge. 175 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 3 HYD. DES NAPPES SOUT. R. ABABOU A2. CALCUL DE LA NAPPE D'EAU DOUCE ET DU COIN SALE (0 ≤ X ≤ -L) Voir les figures ci-dessus, notamment la Figure A illustrant l’intrusion d’un coin salé dans une nappe côtière en symétrie plane. On rappelle les hypothèses de calcul (régime permanent, BoussinesqDupuit, Ghyben-Herzberg, etc) : ♦ on calcule la configuration de la nappe d'eau douce et du coin salé en régime permanent; ♦ on utilise l'approximation "hydrostatique" pour la nappe salée (le coin salé); ♦ l'écoulement de la nappe d'eau douce est quasi-horizontal, verticalement hydrostatique; ♦ l'eau douce s'écoule vers la mer à un débit fixé, Q, exprimé en m3/s/mètre de côte; ♦ on tiendra compte de la différence de densité ∆ρ entre l'eau douce et l'eau salée; ♦ l'interface eau douce - eau salée est supposée abrupte, et la diffusion du sel de l'eau de mer dans la nappe d'eau douce est donc négligée. On posera pour la suite : (1a) Densité de l' eau douce : ρ D = ρ ≈ 1000 kg / m 3 Densité de l' eau salée : ρ S = ρ + ∆ρ ≈ 1035 kg / m 3 (1b) ε = ∆ρ/ρ ≈ 0.035 176 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 3 HYD. DES NAPPES SOUT. R. ABABOU Boussinesq-Dupuit L'écoulement quasi-plan (quasi-horizontal) de la nappe d'eau douce est régi par l'équation de Boussinesq, dans le cadre des hypothèses classiques de Dupuit. Celà...
View Full Document

Ask a homework question - tutors are online