element hydrogéologie souterraine

Xa ixa en xl do a a i l0 en gomtrie axiale 2d

Info iconThis preview shows page 1. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
This is the end of the preview. Sign up to access the rest of the document.

Unformatted text preview: nd, et la nappe pourrait se rabattre. ♣Si C trop petit, même un petit débit Qo peut rabattre la nappe. ♦Gradient quasi-radial près du tunnel >> Gradient hydraulique régional. ♦Nappe profonde : substratum imperméable situé à une profondeur H1 >> Ho. ♦Le rayon du tunnel doit (?) être plus petit que sa profondeur : ro << Ho ♦Le système est à symétrie plane; la longueur du tunnel doit(?) être >> Ho. ♦L'aquifère est à peu près homogène et isotrope. ♦La pression est atmosphérique à la surface libre Ho et dans le tunnel (parois). 263 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU Y a-t-il une échelle de temps T* séparant les domaines d’application des 2 formules permanent/transitoire ? On peut chercher à montrer que la 1ère formule (quasi-stationnaire) est limitée à une échelle de temps (t << tSUP) qui dépend des propriétés de diffusion hydraulique de l'aquifère. Voici le coefficient de diffusion hydraulique pertinent, pour cette nappe à surface libre "drainée" par un tunnel à géométrie cylindrique : D= 2πr0 K Φ EFF Si L est une longueur donnée, le temps caractéristique T=L2/D représente le temps effectif mis par la diffusion pour perturber la piézométrie jusqu'à une longueur L. On peut représenter ici le tunnel (drain) comme l'origine de la perturbation, et estimer le temps mis par cette perturbation pour atteindre la surface libre de la nappe située à une distance Ho [en supposant ro<<Ho]. Prenons donc L=Ho. Il vient : T = Ho2/D. En substituant l'expression de D, et en associant tSUP au temps caractéristique T, on obtient : t SUP 2 2 H 0 H 0 Φ EFF ≈ ≈ D 2πr0 K 264 ELEMENTS D'HYDROLOGIE SOUTERRAINE – CHAPITRE 5 ANNEXSS R. ABABOU On pourrait en conclure que la 1ère formule (quasi-stationnaire -- avec surface libre au repos) reste valable tant que t << tSUP, tandis que la 2ème formule (transitoire -- avec surface libre perturbée par le tunnel) serait valable seulement pour t >&g...
View Full Document

This document was uploaded on 01/21/2014.

Ask a homework question - tutors are online