Paper(2012_AF).pdf - ACTUALITÉ IFRS LOUIS VUITTON, GUCCI ET...

This preview shows page 1 - 2 out of 2 pages.

The preview shows page 1 - 2 out of 2 pages.
5ACTUALITÉEJUILLETAOUTSEPTEMBRE 2012ANALYSE FINANCIÈRE N° 44lXAVIER PAPER, ASSOCIÉGÉRANT, PAPER AUDIT &CONSEIL .Expert-comptable etcommissaire aux comptes, XavierPaper est spécialiste des travauxde normalisation comptable. Ilaccompagne de nombreux groupesdans le cadre du passage aux normesIFRS et a exercé les fonctions derapporteur au sein du Conseil nationalde la comptabilité. Membre du comitéexécutif de l’Autorité des normescomptables, il intervient égalementcomme expert indépendant dansle cadre d’offres publiques (OPA,OPE…) et effectue de nombreusesmissions d’évaluation (BSA, stock-options, instruments financiers,passifs sociaux, tests d’impairment,allocation degoodwills, marques,taux de redevance de marques…).Auteur de différents ouvrages dont leplus récent estNormes comptablesinternationales et gouvernance desentreprises - Le sens des normesIFRS(éditions EMS, 2009).Louis Vuitton, Gucci et Hermès :comptablement, ce n’est pasdu luxeLes normes comptables IFRS apparaissent déconnectées des réalités du secteur du luxe. Par leurcaractère restrictif, elles ne permettent pas d’estimer la valeur des marques, pourtant cruciale pour cessociétés. L’étude de la norme IAS 38 (actifs incorporels) et son impact sur le bilan de trois acteurs du luxe– Louis Vuitton, Gucci, Hermès – met en exergue la nécessité de faire évoluer ces normes et de proposerdes aménagements tout en respectant les principes fondateurs de la comptabilité.es groupes de luxe HermèsInternational, LVMH et PPRprésentent la particularitéde détenir des marques évaluées àplusieurs milliards de dollars. A cetégard, le classement 2011 des 100marques mondiales leaders établipar Interbrand met en évidenceles valeurs suivantes (montantsexprimés en milliards de dollars) :lLouis Vuitton (groupe LVMH) : 23,2(18erang),lGucci (groupe PPR) : 8,8 (39erang),lHermès (groupe Hermès Interna-tional) : 5,4 (66erang).LES MARQUESDÉVELOPPÉES ENINTERNE IGNORÉESDe manière générale, les états finan-ciers reflètent très mal la valeur desmarques dans la mesure où lesrègles comptables en vigueur à cejour, telles qu’elles résultent notam-ment de la norme IAS 38 relative auxactifs incorporels, interdisent :ld’une part, la reconnaissance desmarques développées en interne, àla différence des marques acquises,soit individuellement soit lors

Upload your study docs or become a

Course Hero member to access this document

End of preview. Want to read all 2 pages?

Upload your study docs or become a

Course Hero member to access this document

Term
Spring
Professor
N/A
Tags
International Financial Reporting Standards, Louis Vuitton, juste valeur, capitaux propres, Norme, LVMH Mo t Hennessy Louis Vuitton

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture