Sentir coupable de refuser intérêt diminue de plus

This preview shows page 6 - 9 out of 24 pages.

Sentir coupable de refuser = intérêt diminue de plus en plus Communication déficiente Correlation entre satisfaction sexuelle et expression de ses préférences sexuelles Crainte de grossesse ou ITSS Trouble de l’excitation: Crainte peut nuir au plaisir durant le coit, craintes d’ITSS peut aussi inhiber excitation sexuelle Orientation sexuelle Problèmes dans relations hétéro en raison d’une désir de relations avec l’autre sexe - ou personne qui n’accepte pas son homsexualité
6 critères du comportement sexuel (ou comment distinguer le normal de l’anormal) ** À l’examen!!** - LTAMME A) Couple BDSM 1. légal (avec consentement) 2. n’est pas un trouble 3. un peu plus accepté désormais (malgré que l’a été par le passé, a été utilisé contre la personne ex. en poursuite en cours pour douter de son équilibre mental et responsabilité) 4. immoral: si plus qu’un homme et une femme, peut-etre pas mariés 5. minorité BDSM 6. probablement egosyntone B) La femme et son chat 1. illégal: bestialité, 2. probablement un trouble; zoophilie: érotisation de l’animal; détresse? 3. non acceptable 4. immoral, pas entre H&F, pas pour fin de procréation 5. minorité 6. egodystone: souvent manque de temps/partenaires donc se tourne vers animal mais c’est un comportement plein de honte et gêne C) Homme et la porno 1. Légal… si il a plus que 18 ans 2. dépendance sexuelle n’est pas un trouble en tant que tel mais peut être classé sous TOC car c’est une compulsion (“je ne peut pas m’en passer ou arrêter”) 3. regarder la porno est accepté et reconnu, attendu par la société d’un homme adulte; par contre, que la sexualité prennent le dessus sur le reste de sa vie, ses responsabilités, etc. 4. immoral, non procreation 5. minorité par sa démesure 6. egodystone: en conflit avec ses valeurs (responsabilités domestiques, maison, enfant, travail) **ATTENTION!! NE PAS écrire le mot NORMAL ou ANORMAL dans sa réponse autrement c’est un 0 automatique!!** pcq: “normal ou anormal”, c’est un gros ca dépend ce n’est pas cumulatif, ex. combien de “normal” vs “d’anormal” au sein des 6 critères, il faut prendre en compte chacun d’eu, et puis… ca change!! la loi change avec le temps les étiquettes psychopathologiques changent dans le DSM les normes evoluent avec le temps les écrits sacrés ne changent pas, leur interpretation oui - mais lentement certes. stats changent avec le temps valeurs personnelles sont toujours en changement également Examen: Tableau de Joyal: grande diversité des fantasmes, pas besoin de savoir toutes les stats
pour tout, femmes hommes etc. Trouble ou comportement? Quand est-ce qu’on va parler d’un “problème”?

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture