422 mécanismes biochimiques de résistance pour

  • No School
  • AA 1
  • Ichrakma
  • 153

This preview shows page 48 - 50 out of 153 pages.

4.2.2 Mécanismes biochimiques de résistance Pour lutter contre l’action des antibiotiques, les bactéries ont élaboré plusieurs stratégies. Certaines ciblent directement les antibiotiques tandis que d’autres sont dirigées contre les mécanismes cellulaires, impliqués dans le transport de ces substances. 4.3.2.1. Modification de l’antibiotique Plusieurs enzymes modifiant les antibiotiques ont été décrites, incluant les bêta-lactamases, les enzymes modifiant les aminoglycosides ou les chloramphénicols acétyltransférases. Bien que ces enzymes soient, dans beaucoup de cas acquises, quelques-unes sont intrinsèques à certaines espèces. En général, ces enzymes confèrent un niveau élevé de résistance aux antibiotiques contre lesquels ils sont actifs. Ainsi, par exemple, l’expression de TEM - 1 ȕ - lactamase par E. coli peut augmenter la concentration mini male inhibitrice de l’ampicilline de 8 μg/mL à 10000 μg/mL ( Rice et al ., 2003 ). 4.3.2.2. Modification de la cible Comme l’interaction entre l’antibiotique et la molécule cible est assez spécifique, de faibles altérations de la cible peuvent avoir des effets importa nts sur la liaison de l’antibiotique. Un exemple de ce mode de résistance est la modification des PBPs qui peut affecter l’affinité de ces
Image of page 48
36 molécules pour les ȕ -lactames. Alors que la modification des PBPs semble être le mécanisme principal de résistance au x ȕ -lactames chez les bactéries Gram positif, la production de ȕ - lactamases est surtout impliquée chez les Gram négatif ( Walsh, 2003 ). D’autres exemples de modification de cibles concernent l’altération des précurseurs de la paroi cellulaire conférant la résistance aux glycopeptides, la mutation de l’ADN gyrase et de la topoisomerase IV conférant la résistance aux fluoroquinolones, les mécanismes de protection ribosomale conférant la résistance aux tétracyclines, les mutations de l’ARN polymérase conféran t la résistance à la rifampicine. Le degré de résistance conférée par les modifications de cible est variable et dépend de la capacité de la cible mutée à accomplir ses fonctions ( Rice et al ., 2003; Murray et al., 2009 ). 4.3.2.3. Accessibilité réduite de la cible L ’antibiotique doit atteindre la cible pour agir et, lorsqu’il doit traverser des barrières pour y arriver, celles-ci constituent un mécanisme de résistance efficace. Toutes les bactéries gram négatif ont une membrane externe qui doit être franchie avant d’ atteindre la membrane cytoplasmique. Il a été reporté que la réduction des porines contribue à la résistance à certains antibiotiques. Dans beaucoup de cas, cette accessibilité réduite doit être associée à la production d’au moins une ȕ - lactamase d’activité modérée pour obtenir un niveau élevé de résistance aux ȕ -lactames ( Murray et al ., 2009 ). Les barrières d’entrée peuvent aussi exister dans la membrane cytoplasmique. Le mouvement des aminoglycosides à travers la membrane cytoplasmique est un processus oxygéno-
Image of page 49
Image of page 50

You've reached the end of your free preview.

Want to read all 153 pages?

  • Fall '19

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture