4 résolution période réfractaire période de temps

This preview shows page 13 - 15 out of 18 pages.

4.Résolution: période réfractaire: période de temps où, peut importe la qualité de la stimulation sexuelle, il est impossible de reprendre un érection ou d’atteindre un orgasme. Circuits chimique - echange entre hyppothalamus et cerveau moyene qui regule le sommeilstress “controlé” pas fight or flight, donc sympathique, va entraver l’érection (peut être stress de performance)Viagra empêche vasoconstriction - n’amène pas le désir sexuel!! (ca, c’est la testostérone) Masters & Johnson pensait que éjaculation = orgasme, tandis qu’elle n’est pas pareille, ilpeut y avoir éjaculation sans orgasme (anhédonique) et orgasme sans éjaculationpossibilité d’avoir plusieurs orgasmes, ceux-ci sans éjaculation (pas Masters & Johnson)Orgasmes multiples:plus d’un orgasme durant court intervalle de temps La réponse sexuelle chez la femme:1.Exitation: érection de l’homme = début de lubrification de la femme et agrandissment des grandes lèvres transudation vaginale, produit de plasma comme la transpiration sur les parois vaginales du à la stimulation sexuellesert à neutraliser l’acidité dans le vaginpour faciliter le passage des spermatozoïdeset au confort, survient aussi durant cycles de REMEffet tente: agrandissement de l’espace disponible dans le vagin et former un “lac séminal” pour recueillir les spermatozoïdes2.Plateau: sécretion des glandes de Bartholin, rétraction du clitoris sous prépuce, élévation maximale de l’utérus, établissement de la plateforme orgasmique, gonflement aérolesPlateforme orgasmique: le premier tiers duvaginpourtant, devient plus serré du à la vasocongestiondes tissus (engorgement)3.Orgasme:maintient rétraction du clitoris. 3-15 contractions rythmique de la plateforme orgasmique, contraction de l’utérus4.Résolution: descente du clitoris et repos, retour de l’utérus à position habituelle, degonglement des levres. le point de non retour n’existe pas, montée vers l’orgasme peut être interrompue à n’importe quel moment, meme juste avant (contrairement à l’homme)Recherches sur la diversité orgasmiques post M ET JPoint G chez l’homme et la femmeÉjaculation (ou expulsion)féminineL’érection, l’orgasme et l’éjaculation chez l’homme = phénomènes indépendantsDésir sexuel est important, amorce la réponse sexuelle2 choses coupent désir sexuel: la peur et la douleurLe point G (Grafenberg) - région et non point G - pt arrière du clitoris, maintenant appelécomplexe clitoridien - paroi antérieure du vagin, portions urétrale adjacente et glandes de Skene
entre 60 et 74% (consensus: 70%) des femmes ont besoin d’une stimulation directe pour parvenir à l’orgasme, 8% ne peuvent y arriver que de cette façon Femmes fontaines - deux types d’émission liquidienne lors de l’éjaculation féminine: a.provenant deglandes Skenes et se déversent dans l’urètreb.‘squirting’ qui provient de la vessie

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture