Depuis la production a continué à progresser et a

This preview shows page 19 - 21 out of 103 pages.

Depuis, la production a continué à progresser et a dépassé pour la première fois le seuil de 10 millions de tonnes en 1964 et de 20 millions de tonnes en 1979 [8]. Entre les années 1960 et 1970, un nouveau programme vient de remplacer l’extraction par la méthode classique en introduisant la mécanisation de l’extraction souterraine, ce qui a contribué d’une manière importante à l’amélioration de la récupération du gisement. Les premiers essais furent entrepris en 1962 à Youssoufia où la production mécanisée a démarré en 1964 puis en 1969 à Khouribga [8]. Au début des années 1970, l’OCP a lancé un programme du développement de la valorisation locale des phosphates, grâce à ce plan d’expansion, la transformation des phosphates a passé de quelques centaines de milliers de tonnes en 1965, après le démarrage de la société Maroc Chimie à Safi, à 5 millions de tonnes vers 1981, puis à 10 millions de tonnes en 1986 avec le début de l’exploitation du site de Jorf Lasfar[8]. 1.3.3 Création du groupe OCP En 1975, l’Office et ses entités filiales s’organisent en formant une structure de groupe: le Groupe OCP. Ainsi, le Centre d’Études et de Recherches des Phosphates minéraux (CERPHOS) créé en France en 1961 a été transféré au Maroc et intégré au Groupe OCP [8]. Cela a permis à l’Office de disposer d’un outil performant, pour maîtriser davantage la caractérisation des gisements de phosphates marocains et de l’ensemble des techniques et technologies liées à l’extraction, à l’enrichissement et à la valorisation des minerais [8]. L’année 1976 a connu l’entrée dans le marché internationale de l’acide phosphorique en intégrant l’industrie de transformation chimique. En effet, cette année a vu le démarrage, à Safi, de [8] : Maroc Chimie Ⅱ qui a permis la production de 360000 tonnes de P2O5par an ;
Projet de fin d’études 8 Maroc Phosphore I avec une capacité de l’ordre de 455000 tonnes de P2O5et de plus de 355 000 tonnes d’engraisMAP (engrais binaire composé de deux éléments fertilisants : le phosphore et l’azote)par an ; Par la suite, en 1981, le Groupe OCP a commencé l’exploitation à Safi du Maroc Phosphore conçu pour la transformation du phosphate de Benguérir, ce qui a permis la valorisation de plus de 5 millions de tonnes de phosphate et la production d’environ 1,4 millions de tonnes d’acide phosphorique. Ce potentiel a permis au Groupe OCP de devenir, dès 1987, le premier exportateur mondial de ce produit [8]. En 1994, le groupe OCP démarre le projet minier de Sidi Chennane [9] et a lancé des travaux de construction de l’usine d’acide phosphorique purifié à Jorf Lasfar en 1996[10]. Entre les années 1996 et 2004, des explorations avec de nouveaux projets de partenariat industriels et de renforcement de capacités ont été élaborées [11], ce qui a permis au Groupe de consolider la place de leader qui lui est dévolu. En janvier 2008, le Groupe OCP devient une société anonyme [12]. Le 30 octobre 2008, Pakistan Maroc Phosphore a été inaugurée dans le cadre d'un partenariat entre le Groupe OCP et le groupe pakistanais Fauji, cette usine est destinée à produire 375 000 tonnes d'acide phosphorique

Upload your study docs or become a

Course Hero member to access this document

Upload your study docs or become a

Course Hero member to access this document

End of preview. Want to read all 103 pages?

Upload your study docs or become a

Course Hero member to access this document

Term
Fall
Professor
NoProfessor
Tags
Pollution, Conscience, Phosphate, The Grave, panneau solaire, Gaz effet de serre

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture