Les vibrations d\u00e9longations CO ont \u00e9t\u00e9 enregistr\u00e9es exp\u00e9rimentalement \u00e0 1639 et

Les vibrations délongations co ont été

This preview shows page 107 - 110 out of 146 pages.

Les vibrations d'élongations C=O ont été enregistrées expérimentalement à 1639 et 1642 cm-1pour 1-ciset 2-cis, respectivement. Les fréquences calculées correspondantes sont 1659 cm-1(pour 1-cis) et 1669 cm-1(pour 2-cis). (d) vibrations C=CDans la structure aromatique, l'élongation C=C a été enregistrée à 1601 et 1607 cm-1pour 1-ciset 2-cis, respectivement. Les fréquences calculées correspondantes sont 1631 cm-1(pour 1-cis) et 1633 cm-1(pour 2-cis). Ces valeurs sont dans l'intervalle 1600 cm-1-1640 cm-1donné dans la littérature [23]. III.2.2.2. Déplacements chimiques RMN 13CLes valeurs calculées et expérimentales des déplacements chimiques RMN 13C pour les composés 1-ciset 2-cissont données dans le tableau 3. Les spectres RMN 13C prédits par la DFT, sont donnés en ppm (parties par million) par rapport au tétraméthylsilane (TMS). On note que le déplacement chimique TMS a été calculé au même niveau de calcul B3LYP/6-31G(d) et la valeur correspondante dans le chloroforme est 190.08 ppm. Le tableau 3 montre que les déplacements chimiques calculés pour les atomes de carbones sont en bon accord avec les résultats expérimentaux. En effet, les carbones aromatiques donnent des signaux de 100 à 200 ppm [24-25]. Les valeurs expérimentales des déplacements chimiques des carbones aromatiques des composés 1-ciset 2-cisvarient de 111,1 à 177,3 ppm et les valeurs calculées varient de 118,2 à 167,7 ppm et. Les carbones C1, C3, C4 et C6 sont déblindés à cause des atomes d'oxygène voisins. En effet, l'électronégativité de l'atome d'oxygène retire la densité électronique autour de l'atome de carbone et provoque le déblindage. En raison de ce phénomène, une faible valeur du champ magnétique serait nécessaire pour amener les atomes de carbone à la résonance [26]. On note que l'écart maximum entre les déplacements chimiques calculés et les données
Background image
CHAPITRE III: APPLICATION I -94-expérimentales est , 9,9 ppm, obtenu pour le carbone C6 pour les deux isomères 1-ciset 2-cis. Tableau 3:Les déplacements chimiques 13C calculées et expérimentales pour 1-ciset 2-cis. se référer à la structure du 1-cispour la numérotation des atomes. Atome 1-cisAtome2-cisExp. B3LYP/6-31G(d) Exp. B3LYP/6-31G(d) C6 177.3 166.5 C6 177.3 167.6 C4 160.7 157 C1 158.6 151.8 C1 157.9 151.7 C3155.7 150.2 C3 155.1 149.2 C4150.8 145.3 C18 137.9 132.3 C22138.8 133.3 C8 128 122.8 C20 132.9 127 C14 126.6 122 C13 129.3 124.1 C16 126.4 121.9 C8 129 122.4 C13 126.2 120.6 C16 128.8 122.2 C15 116.8 120.5 C14 126.4 121.2 C5 116 115.8 C15 125.5 120.6 C7 115 112.2 C18 124.2 120.1 C9 113.5 108.9 C5 121 119.2 C17 111.1 108.2 C19 120 119 C10 64.3 64.1 C17 118.2 115.4 C19 40.5 43.1 C7 116 113.7 C11 40.4 41.9 C9 115.3 109.5 C23 34.1 36.9 C2 110.9 108.2 C12 33.2 36.4 C10 64.5 63.7 C2 29.6 30.1 C23 44.3 43.2 C22 25.7 26.8 C11 39.7 41.7 C24 20.6 21.6 C12 34.3 37.2 C20 18.5 18.7 C26 31.8 36.4 C21 9.9 9.9 C21 29.6 31.2 C25 27.9 27.1 C24 11.1 14.7
Background image
CHAPITRE III: APPLICATION I -95-La corrélation entre les déplacements chimiques RMN 13C calculées et expérimentales est généralement linéaire et elle est de la forme δcalc= a δexp + b. Une excellente relation linéaire a été obtenue pour les deux structures 1-ciset 2-cis(voir figure 6).
Background image
Image of page 110

You've reached the end of your free preview.

Want to read all 146 pages?

  • Fall '19
  • dr. ahmed

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture