Les compos\u00e9s 3 et 1 pr\u00e9sentent des faibles coefficients de partition 015 et 023

Les composés 3 et 1 présentent des faibles

This preview shows page 97 - 100 out of 116 pages.

Les composés 3 et 1 présentent des faibles coefficients de partition -0.15 et -0.23, respectivement. Ces composés donnent une bonne solubilité, mais une faible absorption et pénétration, en raison de leur mauvaise perméabilité par la diffusion passive. Ces composés ont une tendance élevée d’éliminer par les reins [20].
Image of page 97
Chapitre IV : Etude qualitative de la relation structure‐activités dans des thiazoles 85 IV-4.CONCLUSION La comparaison structurale entre les huit composés des thiazolopyridines ; on a trouvé une différence dans la position de l'atome d`azote et les radicaux, Les valeurs de la polarisabilité sont directement proportionnelles aux valeurs des volumes de distribution. L’énergie d’hydratation en valeur absolue, la plus importante est pour les thiazoles est celle de la thiazolopyridine 100 (19.27 kcal/mol)). Ils ont par conséquence une meilleure distribution dans les tissus. La thiazolopyridine 140 présente le coefficient de partage (Log P) le plus bas (-0.23), vient ensuite la thiazolopyridine128 (-0.15) ; ces molécules sont les produits les plus hydrophiles. Il se traduit par une meilleure tolérance gastrique. Les composés 6 et 8 se caractérisent par une balance correcte entre le caractère lipophile et hydrophile; par conséquent, ces composés se pénètrent facilement dans les différentes membranes cellulaires en traversant les bicouches lipidiques, ainsi que ces molécules solubles dans les différents milieux physiologiques aqueux extra et intracellulaires.
Image of page 98
Chapitre IV : Etude qualitative de la relation structure‐activités dans des thiazoles 86 IV-5. RÉFÉRENCES [1]. G. Grant W. Richards, ‘’Computational Chemistry’’ , Oxford Chemistry Primers , Oxford, 1995 . [2]. N. H. de Leeuw D. Mkhonto, and C. R. A. Catlow , J. Phys. Chem. B ., 2003 , 107, 1. [3]. M. Deleu, thèse de doctorat es sciences , FUSAGx, Belgique, 2000 . [4]. K. B. Lipkowitz, J. Chem. Edu c, 1995 , 72, 1070. [5]. S. Belaidi, M. Omari, T. Lanez et A. Dibi, J. Soc. Alger. Chim., 2004 , 14, 27. [6]. S.Morimoto, T. Nagate, K. Sugita, T. Ono, K. Numata, Y. Miyachi, S. Omura, J. Antibiot. Tokyo , 1990, 43, 295. [7] A. Carpy, Analusis 27 (1999) 3. [8] R. Mannhold, G.I. Poda, C. Ostermann, I.V. Tetko, Journal of Pharmaceutical Sciences 98 (2009) 861. [9] H. Kubinyi, Quantitative Structure Activity Relationships 21 (2002) 348. [10] R.P. Verma, A. Kurup, C. Hansch, Bioorganic & Medicinal Chemistry 13 ( 2005 ) 237. [11] W. Lyman, Rosenblatt, Eds.; American Chemical Society: Washington . DC. ( 1990 ) 1. [12] A. Sabljic, H. Guesten, J. Hermens, A. Opperhuizen, Environmental Science & Technology 27 ( 1993 ) 1394. [13] C. Hansch, A.J. Leo, Wiley: New York ( 1979 ). [14] T. Suzuki, Y. Kudo, J Computer-Aided Mol Des 4 ( 1990 ) 155. [15] A. Khalafi-Nezhad, M.N. Soltani Rad, H. Mohabatkar, Z. Asrari, B. Hemmateenejad, Bioorganic & Medicinal Chemistry 13 ( 2005 ) 1931. [16] H. Liu, Y.-M. Du, J.F. Kennedy, Carbohydrate Polymers 68 ( 2007 ) 598. [17] G.E. Chudinov, D.V. Napolov, M.V. Basilevsky, Chemical Physics 160 ( 1992 ) 41. [18] P.D. Leeson, A.M. Davis, Journal of Medicinal Chemistry 47 ( 2004 ) 6338.
Image of page 99
Image of page 100

You've reached the end of your free preview.

Want to read all 116 pages?

  • Fall '19
  • dr. ahmed

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon