De la réaction correspondante noeud au es concourant

Info icon This preview shows pages 11–14. Sign up to view the full content.

View Full Document Right Arrow Icon
) de la réaction correspondante : = + + = + + 0 0 noeud au es concourant barres , , noeud au es concourant barres , , i barre i barre barre i y i y i barre i barre barre i x i x L y y N Q R L x x N Q R 6. BARRES À EFFORT NUL Avant toute résolution d'un treillis, il est utile de vérifier si certaines barres corres- pondent à un effort nul : si deux barres concourent en un noeud non chargé, l'effort normal est nul dans ces barres : En effet, considérons par exemple la barre de droite et raisonnons par l'absurde en supposant qu'elle est le siège d'un effort normal. Si c'est le cas, cet effort possède une composante perpendiculaire à la barre de gauche (selon la ligne en pointillés). Or, comme le noeud n'est pas chargé, cette composante n'est équili- brée par aucune force. L'effort correspondant est donc forcément nul. l'effort relatif à une barre joignant, en un noeud non chargé, deux autres barres alignées, est le siège d'un effort nul. De plus N a = N b : Cette propriété s'explique de la même façon que dans le cas pré- cédent. N = 0 N = 0 N = 0 N a N b
Image of page 11

Info icon This preview has intentionally blurred sections. Sign up to view the full version.

View Full Document Right Arrow Icon