Iii25 courant de phase iii251 difficultés

This preview shows page 106 - 109 out of 224 pages.

III.2.5Courant de phaseIII.2.5.1Difficultés introduites par la prise en compte des temps mortsLa prise en compte des temps morts dans la commande du convertisseur MLI 3 niveaux à pour conséquence de rendre imprévisibles certains instants de commutations des trois tensions simples appliquées aux phases du moteur. En effet, comme nous l’avons vu dans le paragraphe précédent, lors des temps morts, la tension simple dépend des trois courants de phase. Or, ces courants ne sont pas connus puisque ce sont eux que nous cherchons à calculer. Des repositionnements en cours de simulation sur les instants de commutation sont alors nécessaires. Une répétition des cycles de simulation s’impose alors
CHAPITREIII : SIMULATION DES REGIMES ETABLIS- 100 - pour faire converger vers des résultats valides, les résultats d’un modèle approché de la machine asynchrone. Cependant, ces problèmes ne se posent pas lorsque les temps morts sont définis égaux à 0. Pour définir entièrement le courant de phase sur une période de fonctionnement, il suffit de connaître sa valeur aux changements de niveau de la tension phase-neutre. Cette tension est déterminée aux instants de commutation des signaux de commande, suivant la méthode décrite dans le paragraphe III.2.4. Lors des temps morts, tout passage par zéro des courants dans les trois phases est détecté. Si cet événement survient, l’instant d’annulation du courant est déterminé par interpolation linéaire. Les trois courants de phase sont recalculés pour cet instant qui correspond alors à une nouvelle commutation de la tension simple comme l’illustre la figure III.51. La tension simple Van devient alors nulle, tandis que la sortie Ua devient égale à la tension neutre de la machine Vn ou encore à (Ub+Uc)/2. T 0U aV a nT 7T 6T 1i1V n00E c /2E c /20E c /6E c /20011110Fig. III.51 : Exemple d’annulation du courant de phase lors d’un temps mort. D’après la relation III.56 le calcul du courant dû aux harmoniques Ihnécessite la connaissance de l’amplitude A du fondamental de la tension simple Van1. Pour la première simulation, les instants de commutations de la tension simple n’étant pas précisément connus, on déterminera sa valeur à partir de la tension de sortie Ua sans temps morts. Celle-ci se déduit facilement de la commande comme l’illustre la figure III.48. Durant cette première simulation, la tension simple est calculée et enregistrée sur toute la période, afin de pouvoir déterminer une valeur plus approchée de son fondamental qui sera utilisée lors du cycle de simulation suivant. Par la suite elle sera toujours déterminée à partir de la tension simple enregistrée lors du dernier cycle de simulation.
CHAPITREIII : SIMULATION DES REGIMES ETABLIS- 101 - III.2.5.2Méthode de calculIII.2.5.2.1Etat de charge de la machinePour effectuer la simulation des régimes établis, l’état de charge de la machine doit

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture