Dans le ballon tricol est introduit le magn\u00e9sium m\u00e9tallique sous forme de

Dans le ballon tricol est introduit le magnésium

This preview shows page 93 - 96 out of 204 pages.

chlorure de calcium. Dans le ballon tricol est introduit le magnésium métallique sous forme de poudre ou de tournures. Le métal est recouvert de quelques millilitres d’éther diéthylique anhydre. L’halogénoalcane dont on veut préparer le réactif de Grignard est dilué dans de l’éther diéthylique et introduit dans l’ampoule à addition. Il est ensuite versé goutte à goutte dans le ballon. La réaction de formation du dérivé organomagnésien est exothermique. Le solvant (éther diéthylique) vient à ébullition. Ses vapeurs sont condensées grâce au réfrigérant. La formation du réactif de Grignard est mise en évidence dans le ballon par la transformation des copeaux gris de magnésium en une solution grise puis jaunâtre, comme le montrent les deux photos ci-dessous : 4. AUTRES ORGANOMÉTALLIQUES Outre les organomagnésiens on peut préparer d’autres réactifs organométalliques. Parmi eux on peut citer les organolithiens qui sont préparés à partir des halogé- noalcanes par réaction avec le lithium métallique : C 4 H 9 Br + 2 Li C 4 H 9 Li + LiBr Les organocuprates sont préparés à partir des organolithiens ou à partir des organomagnésiens : 2 C 4 H 9 Li + CuI (C 4 H 9 ) 2 CuLi + LiI 2 C 4 H 9 MgBr + CuBr (C 4 H 9 ) 2 CuMgBr + MgBr 2 barreau aimanté agitateur chauffant bain d’huile thermomètre potence milieu réactionnel niveau
Image of page 93
84 34 Réactivité des organomagnésiens Nous avons vu ( Fiche 33 ) que les réactifs de Grignard sont des nucléophiles. De ce fait, ils peuvent réagir avec des électrophiles pour créer des liaisons carbone-carbone. 1. RÉACTIONS DE SUBSTITUTION NUCLÉOPHILE La réaction des dérivés organomagnésiens avec des halogénoalcanes conduit à la création d’une liaison carbone-carbone entre un centre carboné nucléophile (celui de l’organométalllique) et un centre carboné électrophile (celui de l’halogénoalcane). 2. RÉACTIONS D’ADDITION La réaction des dérivés organomagnésiens sur le carbone électrophile d’un carbonyle permet l’obtention d’alcools. Selon la nature du dérivé carbonylé mis en jeu, on accède à des alcools de classes différentes, après hydrolyse de l’alcoolate de magnésium intermédiaire. * Addition sur le méthanal : synthèse d’alcools primaires * Addition sur les aldéhydes : synthèse d’alcools secondaires * Addition sur les cétones : synthèse d’alcools tertiaires Les réactifs de Grignard peuvent également s’additionner sur d’autres groupements carbonyles. Ainsi, la réaction avec le dioxyde de carbone conduit aux acides carboxyliques correspondants. M ots clés Réaction de substitution, réaction d’addition, organocuprate, homologation δ δ + R'-X R-Mg-X δ δ + + R-R' + MgX 2 R-Mg-X + CH 2 =O R-CH 2 O MgX RCH 2 OH H 2 O δ + δ CH-O R R' MgX H 2 O CH-OH R R' R-Mg-X + R'-CH=O δ δ + R' C R" O C O R' R" R MgX H 2 O C OH R' R" R R-Mg-X + δ δ +
Image of page 94
Fiche 34 Réactivité des organomagnésiens 85 * Addition sur le dioxyde de carbone : synthèse d’acides carboxyliques
Image of page 95
Image of page 96

You've reached the end of your free preview.

Want to read all 204 pages?

  • Spring '17
  • chemistry

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture