Les plus heureux ceux qui ont de bonnes relations

This preview shows page 20 - 22 out of 22 pages.

sont pas plus heureux. Les plus heureux = ceux qui ont de bonnes relations sociales. L’inné : D’après des études sur les vrais jumeaux, il y a un lien génétique. Les vrais- jumeaux ont des scores d’intelligence presque identiques. Des imageries cérébrales ont démontrer que la masse de substance grise et blanche chez les vrais-jumeaux était similaire. Ils ont aussi des talents similaires. De plus, dans des familles d’adoption procurant un environnement différent de celui des parents biologiques, les résultats aux tests d’intelligence se ressemblent plus entre les parents biologiques et l’enfant que les parents adoptifs. Héritabilité : proportion de variation entre individus qu’il est possible d’attribuer aux gènes. L’héritabilité d’un caractère peut varier en fonction de l’étendue des populations et des environnements étudiés. Environ 50% chez l’intelligence (génétique). Certains gènes semblent reliés à la variation d’intelligence. C’est un trait polygénique (plusieurs gènes). Acquis : Graphiques = corrélation plus élevée lorsque les vrais-jumeaux sont élevés ensemble. Corrélation plus élevée entre les faux-jumeaux que frères et sœur à cause du même âge, alors mêmes profs et même environnement. Adoption augment le QI des enfants négligés et maltraités. Influences environnementales qui retardent le développement du cerveau : pauvreté, malnutrition, privation sensorielle, isolement social. L’intelligence dépend de nos croyances et de nos motivations (qui affecte aussi les tests d’intelligence lorsqu’on bribe avec de l’argent). Si on croit que l’intelligence est importante on est plus ouverts à l’idée d’améliorer notre intelligence. C’est influencé par l’autodiscipline, les croyances en la puissance d’effort et une sagacité (habileté). Capacités + possibilités + motivation = succès.
Hunt et Head Start : dans les écoles défavorisées, on stimulait les jeunes en leur montrant que le cerveau est comme un muscle – si on l’utilise il devient plus fort. Par contre, après le programme – ils ont tout perdu mais l’intelligence émotionnelle est restée. Inné et acquis mais avec l’âge c’est plus l’inné que l’acquis (preuves des parents biologiques vs adoptifs). Différences entre hommes et femmes : Préjugés = favorable aux hommes. Il y a une plus grande variabilité masculine dans les QI. Aptitudes spatiales = rotation d’objets et nord-sud. Mathématiques = égale! Il n’y a pas de grandes différences de QI mais il y a des différences dans les sous-catégories : analogies et fluidité des mots = hommes. Les différences sont moins grandes dans les pays où l’égalité des sexes prédomine. Ressemblances et différences éthiques : Les scores moyens diffèrent d’une ethnie à une autre. Cela est possiblement à cause des gènes mais cela est très peu probable puisque ceux-ci sont semblables chez tous les individus.

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture