B un court circuit peut être interne sil est

This preview shows page 14 - 15 out of 76 pages.

b Un court-circuit peut être interne s’il est localisé au niveau d’un équipement, ou externe s’il se produit dans les liaisons. b La durée d’un court-circuit est variable : autoextincteur si le défaut est trop court pour déclencher la protection ; fugitif lorsque éliminé après déclenchement et réenclenchement de la protection ; permanent s’il ne disparaît pas après déclenchement de la protection. b Les causes de court-circuit sont d’origines mécanique (coup de pelle, branche, animal), électrique (dégradation d’isolant, surtension), humaine (erreur de l’exploitant). Effets des courants de court-circuit Les conséquences des courts-circuits sont souvent graves sinon dramatiques : b le court-circuit perturbe l’environnement du réseau autour du point de défaut par le creux de tension brutal qu’il entraîne, b il contraint à mettre hors service, par le jeu des protections appropriées, une partie souvent importante du réseau, b tous les matériels et liaisons (câbles, lignes) traversés par le court-circuit subissent une forte contrainte mécanique (efforts électrodynamiques) qui peut entraîner des ruptures, une contrainte thermique pouvant entraîner la fusion des conducteurs et la destruction des isolants, b au point de défaut se manifeste le plus souvent un arc électrique de forte énergie, dont les effets destructeurs sont très importants, et qui peut se propager très rapidement. Malgré la probabilité de plus en plus faible d’apparition d’un court-circuit dans les installations modernes, bien conçues et bien exploitées, les conséquences graves qui peuvent en résulter incitent à tout mettre en œuvre pour détecter et éliminer très rapidement tout court-circuit. La connaissance de la valeur du courant de court-circuit en différents points du réseau est une donnée indispensable pour définir les câbles, jeux de barres et tous matériels d’interruption et de protection ainsi que leurs réglages. Caractérisation des courts-circuits Plusieurs types de courts-circuits peuvent se produire dans un réseau électrique : b court-circuit triphasé : il correspond à la réunion des trois phases ; il est celui provoquant généralement les courants les plus élevés (fig. 2). b court-circuit monophasé terre : il correspond à un défaut entre une phase et la terre ; il est le plus fréquent (fig. 3). b court-circuit biphasé isolé : il correspond à un défaut entre deux phases sous tension composée. Le courant résultant est plus faible que dans le cas du défaut triphasé, sauf lorsqu’il se situe à proximité immédiate d’un générateur (fig. 4). b court-circuit biphasé terre : il correspond à un défaut entre deux phases et la terre (fig. 5). DE57215 Fig. 2 : court-circuit triphasé (5 % des cas) Fig. 4 : court-circuit biphasé isolé DE57216 Fig. 3 : court-circuit monophasé (80 % des cas) Fig. 5 : court-circuit biphasé terre Le courant de court-circuit en un point d’un réseau s’exprime par la valeur efficace Ik (en kA) de sa composante alternative (fig. 6).

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture

  • Left Quote Icon

    Student Picture